11 février 2010

L'apprentissage du froid

Originaires de régions à tendance pluvieuse, et avant de prétendre à un quelconque voyage sur le long terme où les conditions climatiques ne nous seraient pas toujours favorables, il était indispensable pour nous de tester notre résistance au froid. Nous sommes donc partis rouler un week-end sous la neige... 

Le froid ne nous a pas posé problème pendant l'effort car nous sommes bien équipés mais les doigts engourdis par le froid, les moindres tâches telles que monter la tente ou fermer sa veste se sont avérées extrêmement douloureuses.

Notre première expérience, riche en émotions :

Vers 16h, nous décidons de monter notre tente sur le terrain qu'un monsieur nous prête gentillement pour la nuit. Nous n'avions pas imaginé qu'avec le froid, le tissu de la tente se contracterait et qu'il nous faudrait plus d'une heure pour la monter à coups d'injures et de colson....tandis que pendant ce temps, la température baissait, et monsieur nous regardait nous énerver sur notre abri pour la nuit.

Après avoir enfin monté notre tente pour la nuit, nous vient la bonne idée de nous réchauffer en mangeant. Quelle ne fût pas notre surprise de constater que nos 2 cartouches de gaz étaient inutilisables passées sous le cap des 0°C...Heureusement, nous avions du pain et du fromage, et merci Eric pour le cake au crabe! 

Une bonne chose cependant avec le froid est que nous pouvons emporter avec nous des aliments qui ne craignent pas, type beurre, fromage etc. Mais il est vrai aussi qu'en températures négatives tout devient rigide comme de la roche et qu'au petit matin notre pain était congelé, notre eau gelée, notre pomme immangeable!

Et au réveil, le plus dur n'est pas de sortir du sac et de se rhabiller, non il faut tout ranger et remballer et sans avoir bu un bon thé bouillant...éprouvant...

Heureusement, nous n'avons eu à faire que quelques kilomètres, les doigts toujours engourdis et rigides, pour rejoindre la chaleureuse maisonnée de Marie-Pierre.

Conclusion : nous avons investi dans des gants d'alpinistes de hautes montagnes et acheté un réchaud multi-combustibles.

Posté par davecake à 20:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur L'apprentissage du froid

    je vois que vous aussi vous faites des expériences dans le froid moi l'autre jour j'ai roulé par -6 et celà a été dur surtout les extrémités mais je n'ai pas dormi sous tente car je n'en ai pas encore acheter une la votre ou l'avez vous acheter et est t-elle légère pouvez encore une fois me répondre sur mon blog merci d'avance

    Posté par monvelo25, 17 février 2010 à 13:28
  • tente

    nous avons une tente Vaude Space K2, par contre nous en sommes très déçus car elle est conçu pour les hautes altitudes et donc normalement le froid qui va avec. Or, dès qu'il fait froid, le tissu de la tente se contracte et devient alors grosse mission pour monter la tente. Nous avons d'ailleurs tordu un morceau d'arceau et craquer un autre...

    nous allons tenter de la réparer, et nous renseigner sur ce fait, bien ennuyeux...

    Posté par kreizz, 06 mars 2010 à 11:23
Poster un commentaire